Cligno

Exceptionnellement, la mairie sera fermée le 26 mai. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée.

vendredi 22 novembre 2013

Réforme des rythmes scolaires - Ecole de Baron

Le Projet d'Organisation du Temps Scolaire (POTS) de l'école de Baron a fait l'objet d'une déclaration auprès de M. le Directeur Académique des Services de l'Education Nationale (DASEN).
Par message du 18 novembre 2013, M. l'Inspecteur de l'Education Nationale a émis un avis favorable sur ce projet (maternelle et primaire).

Ecole de BARON
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
7h00 - 8h30
Périscolaire habituel
8h30 - 11h30

Enseignement

11h30 - 13h30
Pause méridienne
Etude en cours
Pause méridienne
13h30 - 15h00
Enseignement
Enseignement
Enseignement
Enseignement
15h00 - 16h30
Activités périscolaires (PEDT)
Activités périscolaires (PEDT)
16h30 - 18h30
Périscolaire habituel
Périscolaire habituel

lundi 11 novembre 2013

Discours de M. le maire lors de la cérémonie du 11 novembre 2013

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Comme ont pu le faire mes prédécesseurs et notamment mon prédécesseur, et je m’en souviens bien, permettez-moi de rajouter quelques mots à cette cérémonie qui constitue pour moi, devant ce monument aux morts, la dernière, la dernière de ce mandat ; et vous dire ce que je ressens face à cette commémoration ou plutôt face aux guerres qui restent trop souvent notre quotidien.
N’oublions pas que proche de nous, il y a une quinzaine d’années maintenant, des européens se massacraient encore entre eux, je pense à la Bosnie et au Kosovo notamment.
Nous préserver de ces horreurs chez nous a été une volonté forte de nos hommes politiques. Investir sur la paix ne coûtera jamais trop cher. Combien coûte un être humain qui se fait tuer sur un champ de bataille ?
C’est en 1948, que le ministère de la Guerre prend pour nom Ministère de la Défense Nationale pour ensuite se dénommer Ministère des Armées et ce n’est qu’en 1974 que le ministère prend le nom qu’on lui connait aujourd’hui. On voit donc la volonté de nos gouvernants de lui donner une image moins « guerrière », plus axé sur son rôle majeur, à savoir protéger les citoyens que nous sommes. Préserver notre démocratie, c’est aussi  lutter contre les guerres dites « asymétriques », en combattant le terrorisme, la lâcheté de certains, qui, par conviction politiques ou cultuelles, veulent mettre en péril nos démocraties en tuant sans distinction des innocents.
Aujourd’hui, nous commémorons la Grande Guerre en rendant hommage à cette femme et à ces hommes dont les noms sont inscrits sur ce monument aux morts. Rendons leurs tous les honneurs qu’ils méritent en nous inclinant. Eux, sont morts sur les champs de bataille, eux n’ont pas connu leur avenir de citoyen, eux ont laissé des familles orphelines,  eux ont donné leur vie pour que nous puissions vivre la nôtre aujourd’hui. Jamais, nous ne devons oublier.
Pour définir «commémorer », je m’appuierai sur un extrait du discours du Président de la République prononcé jeudi dernier lors de l’inauguration du centenaire de la première guerre mondiale, Commémorer, c’est renouveler le patriotisme, celui qui unit, celui qui rassemble, qui n’écarte personne au-delà des parcours, des croyances, des origines et des couleurs de peau.
Défendre notre nation, c’est avoir l’esprit de Défense. Le Service National a permis de véhiculer pour bon nombre d’entre nous cette notion. Montrez notre attachement collectif à la préservation de notre pays, c’est aussi connaitre son histoire. La conscription est aujourd’hui suspendue, reste à nous, citoyens, d’expliquer aux plus jeunes cette philosophie.
Kan écrivait « La guerre crée plus de méchants qu’elle n’en supprime ».
Le devoir de Mémoire entretient le souvenir de notre passé douloureux. Eduquer, expliquer notre passé, c’est rendre responsable les générations futures de leur destin, un destin de paix.  La paix ne se décrète pas, elle s’entretient.
Aujourd’hui, notre responsabilité est grande, nos enfants doivent savoir. Ce sont nos enfants qui feront l’histoire de notre nation, l’histoire de la France.





Discours prononcé le 11 novembre 2013

 Emmanuel Le Blond du Plouy, Maire de Baron

vendredi 8 novembre 2013

Cérémonie du 11 novembre

Vous êtes invités à participer à la commémoration du 11 novembre. Le rendez-vous est donné devant la mairie à 11h25. Le verre de l'amitié sera offert à la salle "Pierre Lhomme".
Merci de votre présence.
Le Maire