Cligno

BARON - Eglise St Christophe le 17 décembre à 17h00 - BORDEAUX GOSPEL ACADEMY - Pour en savoir plus cliquez => INFOS ASSOS

samedi 30 janvier 2010

Convocation du Conseil Municipal

Le conseil municipal de la commune de BARON est convoqué le 3 février 2010 à 20h00 à la Mairie.

mercredi 13 janvier 2010

Discours des voeux prononcé le 12 janvier par M. le Maire

Mesdames, messieurs, bonsoir !

Je vous remercie d’être venus à cette cérémonie des vœux. Merci aux nouveaux habitants de leur présence, trouvez ici l’expression d’un accueil chaleureux.

Je salue la présence du personnel communal, des bénévoles du CCAS et de la bibliothèque, des membres du Conseil Municipal Jeunes, des représentants ou représentantes des associations de notre village ou de la communauté de communes, de la gendarmerie de Branne, de la trésorerie de Créon. Je salue aussi la présence de Christian Mur, notre conseiller général, de Bernard Le Gorec, notre président de la communauté de communes du créonnais, les élus et maires qui ont répondu à notre invitation. Votre présence montre votre sympathie à notre égard.

Comme l’année dernière, je tiens à témoigner la satisfaction et le plaisir que nous avons, le conseil municipal et moi-même, à travailler avec les maires de notre canton et de la communauté de communes mais aussi avec les différents représentants des associations intracommunautaires.

Comme la coutume nous y invite, je commencerai, au nom du conseil municipal, par vous présenter mes vœux les plus sincères de bonne santé, d’épanouissement personnel pour vous-même et à tous ceux qui vous sont chers. J’ajoute aussi des vœux de réussite dans vos activités et vos projets et notamment envers les plus jeunes, celles et ceux qui étudient, qui préparent leur avenir et qui seront demain les forces vives de notre pays.

Qu’il me soit permis d’avoir une pensée particulière à l’égard des personnes souffrantes, celles qui se battent contre la maladie, qui sont dans la peine, les personnes qui vivent seules ou qui ont des difficultés à boucler leur fin de mois. Ces temps de crise, de périodes difficiles n’épargnent pas les plus fragiles, nous voyons de plus en plus de situations de détresse. Cette soirée est donc l’occasion de montrer notre solidarité à ces personnes qui vivent des moments douloureux. Nous l’écrivons souvent dans notre bulletin municipal, le Centre Communal d’Action Sociale est là pour les aider.

Mesdames, messieurs ce soir, la tradition voudrait aussi que je liste l’ensemble des projets que l’équipe municipale a mis en œuvre durant cette année.
Je ne me livre pas aujourd’hui à cet exercice, je vous donne rendez vous pour notre réunion publique « Bilans et Perspectives » qui aura lieu au printemps prochain.

Néanmoins, je veux souligner deux points :
Tout d’abord, je veux remercier nos partenaires institutionnels, en particulier l’Etat, la Caisse d’Allocations Familiales et le Conseil Général pour leurs aides financières substantielles qui ont permis de faire aboutir nos investissements, notamment pour la création d’une nouvelle classe et l’agrandissement de la garderie.

Et enfin, une démarche citoyenne, importante à mes yeux, à savoir une initiative du Conseil Municipal Jeunes et de ses représentants, celle d’avoir participé à un concours de la Mutualité Sociale Agricole de Bordeaux et d’en avoir remporté le premier prix. Avec leur projet, leur sincérité et leur travail, ils ont su convaincre le jury de l’importance du bien vivre ensemble. En effet, je ne reprendrai que leurs propos : apprentissage de la vie sociale, respect des règles, respect des autres, être acteur du cadre de vie, fédérer les habitants, esprit d’équipe et surtout vivre dans un village vivant en refusant de vivre dans un village dortoir. Nous ne pouvons que nous féliciter de cet état d’esprit. Je remercie toutes celles et ceux qui, bénévolement, participent à ce projet car il n’est pas terminé et donc je leur souhaite tous mes vœux de réussite pour le concours national.

Pour la deuxième année consécutive, le nouveau système de recensement de la population fait que nous sommes encore moins nombreux sur notre commune. De 1025 habitants en 2008, puis 951 habitants en 2009, nous sommes depuis le 1er janvier dernier 949 habitants. La réalité est tout autre, nous estimons que nous sommes 1080, chiffre annoncé par le SEMOCTOM (Syndicat de l’Entre deux Mers de la Collecte et le Traitement des Ordures Ménagères). L’année dernière, j’évoquais le risque d’amputer le budget 2009, la chose a été faite, ce n’est pas moins de 20000 € que nous avons perdus suite à ce nouveau comptage.

C’est dans un contexte particulier que nous allons vivre l’année 2010. Les perspectives de la réforme annoncée des collectivités territoriales peuvent nous laisser perplexe sur ce que sera leur rôle dans l’avenir et notamment celui des petites communes comme la nôtre. L’élu local doit rester un interlocuteur privilégié de la population par la proximité. Cette proximité doit perdurer mais elle sera mis à mal par une réforme qui se veut centralisatrice. Certes, il y a certainement des réorganisations, des aménagements qui doivent s’opérer et nous les élus, nous le savons bien, elles doivent être discutées, négociées en prenant le temps nécessaire pour les mener à bien.
Napoléon disait : « Il est pardonnable de se faire battre mais il est impardonnable de se faire surprendre ». Les élus ne seront pas surpris des conséquences si cette réforme est adoptée en sa forme actuelle. Toutefois, ils ont souvent délibéré dans leurs mairies, comme nous l’avons fait à Baron, alertant ainsi les pouvoirs publics des risques qu’engendrera cette évolution.
Le maintien des services publics doit rester une préoccupation permanente dans nos esprits, chacun est plus ou moins confronté à ces situations de régression dont la population fait les frais. « Conservons par la sagesse ce que nous avons acquis par l’enthousiasme » disait Condorcet.
Je tiens ce soir à remercier le personnel communal qui contribue aussi à rendre ces services disponibles et de qualités. Je n’oublie pas l’ensemble des bénévoles baronnaises et baronnais (membres des associations, de la bibliothèque, du CCAS ou simplement citoyen). Je pense notamment à celles et ceux qui ont répondu à notre appel pour l’aide qu’ils pourraient nous apporter en cas de pandémie importante de grippe A.

Je profite de cette cérémonie pour vous présenter Sophie Fernandez amenée à remplacer Annie Le Marc, notre secrétaire de mairie, souffrante à ce jour et à qui j’adresse particulièrement des vœux de prompt rétablissement. Sophie, vous êtes parmi nous depuis maintenant trois mois et vous avez pu vous rendre compte de l’importance du rôle de la secrétaire de mairie dans une petite commune et percevoir les attentes multiples des habitants. Je veux donc vous souhaiter des vœux de réussite dans cette aventure à nos côtés.

A l’heure de conclure, permettez moi de citer Gilbert Cesbron :
«Que ce monde soit absurde, c’est l’affaire des philosophes et des humanistes. Mais qu’il soit injuste, c’est l’affaire de tous»…

Après ces quelques mots, je vous renouvelle très sincèrement tous mes vœux de santé et de bonheur.
Bonne année 2010.

Le Maire
Emmanuel Le Blond du Plouy